Installer Sonar – Oracle Loopback Adapter

Sonar Install - Oracle Loopback AdapterLe dernier post de notre série sur ‘Installer Sonar’ portait sur la mise en place et la configuration – assez longue – de Oracle.

Nous n’avons donc pas pu voir certains trucs ou astuces qui peuvent vous être utiles, afin de vérifier que Oracle est bien installé et utilisable.

Si votre installation s’est déroulée sur un ordinateur d’entreprise, doté d’une connexion réseau, alors votre Oracle devrait déjà fonctionner correctement.

En effet, Oracle nécessite une adresse IP afin de pouvoir travailler. Et sans entrer dans les détails, si votre PC fonctionne en réseau, vous disposez déjà d’une adresse IP. Si vous n’êtes pas toujours – voire jamais – connecté sur un réseau d’entreprise, vous aurez besoin d’une adresse IP locale. C’est le rôle du Loopback Adapter, qui simule une boucle réseau sur votre ordinateur.

Nous allons examiner dans ce post comment installer un Loopback Adapter, nécessaire afin d’utiliser Oracle sur une station standalone, tel un portable par exemple.

La première chose à  faire consiste à vérifier si vous en disposez déjà sur votre machine.

Vérifier si un Loopback Adapter est déjà installé

Pour cela, ouvrez une fenêtre de commande MS-DOS, et tapez la commande ipconfig /all.
Voici ce que cela donne sur mon poste :

IPCONFIG /ALL

  • D’abord, le nom de la machine : JPFPC.
  • Puis un Network Adapter de nom ‘Microsoft Loopback Adapter’, avec sa configuration.

Comment ce Loopback Adapter a-t il été créé ? C’est ce que nous allons voir maintenant.

Installer un Loopback Adapter

Lors de cette installation, le Loopback Adapter va assigner une adresse IP locale à votre machine.

Vous disposez très probablement déjà d’un réseau, soit de votre entreprise, soit simplement d’une connexion wifi à la maison. Certains recommandent de paramétrer le Loopback Adapter comme connexion principale, mais cela n’est pas indispensable. Toutes les applications seront routées vers Internet ou votre réseau local (votre carte Ethernet), sauf les outils tels que Oracle Enterprise Manager qui utiliseront votre adresse IP locale.

Afin de procéder à l’installation, sélectionner le menu ‘Start’ de Windows (ou la touche Windows) et entrer ‘hdwwiz’ dans le champ de recherche (Search box). Le résultat de la recherche doit vous retourner un menu du même nom, qu’il faut activer afin de faire apparaître la fenêtre suivante : Install Oracle Loopback - Add Hardware Wizzard screen 1

Dans cette fenêtre d’accueil, cliquer sur le bouton ‘Next’. Dans la fenêtre suivante:

Install Oracle Loopback Adapter - Add Hardware Wizzard screen 2

Sélectionner l’option ‘Install the hardware that I manually select from a list’. Bouton ‘Next’ pour continuer.

Install Oracle Loopback Adapter - Add Hardware Wizzard screen 3

Depuis la liste des types de hardware à installer, sélectionner ‘Network adapters’ et à nouveau, cliquer ‘Next’. Windows prend un peu de temps pour aller constituer la liste des différents adapteurs réseau disponibles, puis afiche la fenêtre suivante :

Install Oracle Loopback Adapter - Add Hardware Wizzar screen 4

Dans cette fenêtre, sélectionner :

  • Manufacturer : ‘Microsoft’.
  • Network Adapter : ‘Microsoft Loopback Adapter’.

Bouton ‘Next’ pour continuer et à nouveau ‘Next’ lorsque Windows se dit prêt à installer le nouvel hardware:

Install Oracle Loopback Adapter - Add Hardware Wizzard screen 5

Dans la fenêtre ‘Completing the Add Hardware Wizard’, cliquer le bouton ‘Finish’.

Install Oracle Loopback Adapter - Add Hardware Wizzard screen 6

Une fois l’installation terminée, le bouton ‘Finish’ vous permet de quitter ce Wizard d’installation.

Configurer le Loopback Adapter

Nous allons maintenant configurer le Loopback. Pour cela, ouvrez le Control Panel, sélectionnez ‘Network and Internet’, puis ‘Network and Sharing Center’.

Install Oracle - Configurer le Loop back Adapter

Install Oracle - Configurer le Loop back AdapterDans cette fenêtre, je dispose déjà d’une connexion Wifi, et je vois apparaître une connection locale qui correspond au LoopBack Adapter que je viens d’installer. Celle-ci peut aussi s’afficher avec le nom ‘Local Area Connection 2’ si vous avez déjà une connexion réseau.

Click sur cette connection pour afficher son ‘statut’ dans la fenêtre suivante :

Install Oracle - Configurer le Loop back Adapter

Cliquer le bouton ‘Properties’ et dans la fenêtre suivante :

Install Oracle Loopback Adapter - Add Hardware Wizzar screen 3

… sélectionner ‘Internet Protocol Version 4 (TCP/IPv4)’.

A nouveau, cliquer le bouton ‘Properties’ :

Install Oracle - Configurer le Loop back Adapter

C’est dans cette nouvelle fenêtre que nous allons pouvoir configurer notre Loopback Adapter :

  • Sélectionner le radio-bouton ‘Use the following IP address’.
  • Dans le champ ‘IP adress :’, entrer une adresse IP pour votre Loopback Adapter.

Oracle recommande une adresse non routable, c’est-à-dire au sein d un espace d’adressage privé qui permette d’éviter d’entrer en conflit avec une adresse IP publique. Ces adresses dites non-routables correspondent aux plages d’adresses suivantes :

  • De 10.0.0.0 à 10.255.255.255.
  • De 172.16.0.0 à 172.31.255.255.
  • De 192.168.0.0 à 192.168.255.55.

Pour les petits réseaux domestiques, la plage d’adresses de 192.168.0.1 à 192.168.0.255 est généralement utilisée.

  • Dans le champ ‘Subnet mask’, entrer 255.255.255.0.

Notez la valeur que vous avez choisie pour votre adresse IP : 192.168.254.254 dans mon cas.

Sélectionnez ‘OK’ pour fermer cette fenêtre, puis ‘Close’ dans les deux autres fenêtres.

Le fichier ‘hosts’

La dernière chose qu’il nous reste à faire afin de terminer la configuration de notre Loopback Adapter consiste à ajouter l’entrée correspondante dans le fichier ‘hosts’. Ce fichier se trouve dans le répertoire ‘C:\Windows\System32\drivers\etc\’.

Voici à quoi ressemble le mien.

Install Oracle - Configurer le Loop back Adapter

Ajoutez une nouvelle ligne à la fin de ce fichier avec l’addresse IP que vous avez choisie pour votre Loopback Adapter et un nom de host que vous souhaitez attribuer à cette adresse (JPFPC dans l’exemple précédent). Selon votre système d’exploitation, il peut être nécessaire de redémarrer votre ordinateur.

Afin de vérifier que tout fonctionne bien, nous allons ‘pinguer’ cette adresse, afin de voir si elle répond correctement, si elle est atteignable : avec la commande ‘Ping’ suivi de notre adresse (nom de host ou l’adresse elle-même directement).

PingJPFPC

Dans cet exemple, la commande ‘Ping JPFPC’ nous renvoie l’adresse IP définie pour notre Loopback Adapter.

Nous en avons fini avec notre configuration. Oracle peut maintenant fonctionner en poste standalone non connecté à un réseau.

Le prochain post portera à nouveau des sur des trucs et astuces d’Oracle, utiles à connaître avant d’installer Sonar.

Ce article est également disponible en Leer este articulo en castellano et Read that post in english.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *