Sonar – Installation

Ce post a pour objectif de présenter l’installation de Sonar. Nous installerons également le Java Runner de Sonar, afin de voir comment utiliser Sonar sans Maven ou Ant.

Installation de Sonar 2.12

Téléchargement de sonar-2.12.zip (depuis cette page) et unzip dans un répertoire sonar-2.12.

Dans ce répertoire, nous cherchons dans le dossier \conf le fichier sonar.properties afin de l’éditer. Dans ce fichier, un utilisateur sonar est déjà défini avec son password:

sonar.jdbc.username: sonar
sonar.jdbc.password: sonar

Nous ne voulons pas utiliser la base de données par défaut Derby, donc comme indiqué, nous mettons les lignes suivantes en commentaires:

# Comment the following lines to deactivate the default embedded database.
sonar.jdbc.url: jdbc:derby://localhost:1527/sonar;create=true
sonar.jdbc.driverClassName: org.apache.derby.jdbc.ClientDriver

Et nous recherchons la section dédiée à la configuration de Oracle afin de paramétrer notre connexion:

sonar.jdbc.url: jdbc:oracle:thin:@localhost:1521/JPORA11
sonar.jdbc.driverClassName: oracle.jdbc.driver.OracleDriver

Et c’en est fini de la configuration de Sonar.

Il nous reste à rechercher le driver JDBC de Oracle (thin client) ‘ojdbc6.jar’ (regardez dans le répertoire \jdbc\lib de votre Oracle) et le copier dans le répertoire \extensions\jdbc-driver\oracle de Sonar.

Dernière étape: générer le fichier sonar.war que nous utiliserons pour déployer Sonar sous Tomcat. Mais tout d’abord, je vous recommande de télécharger (depuis cette page) les plugins Sonar que vous souhaitez utiliser. Copiez les dans le répertoire de Sonar \extensions\plugins. Ce n’est pas absolument indispensable, vous pouvez le faire par la suite, mais il vous faudra redémarrer Sonar, donc autant le faire avant de le déployer.

Afin de construire le fichier sonar.war, il suffit de lancer le fichier build-war.bat depuis le répertoire \war.

Nous pouvons maintenant le déployer. Je me contente de le copier dans le répertoire C:\Program Files (x86)\Apache Software Foundation\Tomcat 7.0\webapps de Tomcat, puis de démarrer le service, afin de créer un nouveau répertoire \sonar avec le contenu du fichier .war.

Sonar est maintenant accessible depuis mon navigateur, à l’url correspondante à ce répertoire.

Ah, n’oubliez pas de configurer le Java pool de Tomcat à 512 Mb, comme vu dans la page Sonar – Notre environnement.

Installation du Java Runner

Nous téléchargeons le fichier sonar-runner-1.1.zip directement depuis la page de Documentation du Java Runner sur le site de Sonar et unzip dans un répertoire sonar-runner-1.1.

Dans ce répertoire, nous recherchons le dossier \conf afin de modifier le fichier sonar-runner.properties.

Nous ne voulons pas utiliser ce fichier afin de définir des paramètres d’analyse, comme un répertoire de code source. Donc nous commentons les premières lignes:

#—– Default directory layout
#sources=src/main/java
#tests=src/test/java
#binaries=target/classes

Nous voulons utiliser ce fichier properties uniquement pour gérer la connexion avec le ‘serveur’ Sonar, en fait notre application Sonar sous Tomcat. Donc, nous indiquons son url:

#—– Default Sonar server
sonar.host.url=http://localhost:8888/sonar/

Et les informations de connexion à notre base de données, les mêmes que celles de notre installation Sonar.

#—– Oracle
sonar.jdbc.url: jdbc:oracle:thin:@localhost:1521/JPORA11
sonar.jdbc.driverClassName: oracle.jdbc.driver.OracleDriver

#—– Global database settings
sonar.jdbc.username: sonar
sonar.jdbc.password: sonar

Et voilà. Pour lancer le Java Runner, il suffit d’utiliser le fichier sonar-runner.bat qui se trouve dans le répertoire \sonar-runner-1.1\bin. Ce sera l’objet de notre prochain post : notre 1ère analyse avec Sonar.

Ce article est également disponible en Leer este articulo en castellano et Read that post in english.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *