Installer SonarQube – SonarQube Runner

Installing Sonar RunnerLe SonarQube Runner nous permet de réaliser des analyses de code source sans passer par des outils tels que Maven ou Ant.

Ces derniers sont bien connus des équipes de développement J2EE ou toute autre nouvelle technologie, mais rappelons que notre objectif, sinon de cette série concernant l’installation de SonarQube, mais d’une manière plus génèrale de notre blog, est de permettre à toute personne de réaliser des analyses de code et de la qualité des applications, sans nécessiter une quelconque connaissance de ces nouvelles technologies.

Combien de directeurs techniques, de consultants Qualité, de chefs de projets Mainframe-Cobol ou SAP, de DBAs, de membre ou responsables d’équipes de QA, et ne parlons même pas de stakeholders ou de managers IT, considèrent que des outils Open Source tels que SonarQube sont réservés à des experts J2EE ? J’en connais un certain nombre.

Le SonarQube Runner, et également un outil comme Jenkins que nous verrons prochainement, permettent à tout un chacun d’analyser toutes sortes de langages et pas uniquement du Java. Et sans rien connaître des nouvelles technologies, ou en tout cas, une connaissance minimale facile à acquérir (par exemple, à travers de mon blog).

Installation du SonarQube Runner

Nous allons d’abord télécharger le fichier d’installation du SonarQube Runner depuis la page Installing and Configuring SonarQube Runner. Dans mon cas, à la date de ce post, il s’agira de la version 2.1.

Nous décompressons le fichier ,zip dans un répertoire ‘sonar-runner-2.1’ (donc dans ‘C:\Soft\Sonar\sonar-runner-2.1’ dans mon environnement).

Dans ce répertoire, nous recherchons le dossier ‘\conf’ afin de modifier le fichier ‘sonar-runner.properties’.

Nous allons utiliser ce fichier properties afin de gérer la connexion avec le serveur SonarQube, en fait notre application SonarQube sous Tomcat. Il suffit en fait d’indiquer les mêmes paramètres que lors de l’installation de SonarQube.

Donc, nous indiquons son url:

#—– Default Sonar server
sonar.host.url=http://localhost:8888/sonar/

Et les informations de connexion à notre base de données. Tout d’abord, la chaîne de connexion composée de l’indication du driver jdbc, notre serveur (localhost) et la base de données JPORA11 sur le port par défaut 1521 de Oracle.

#—– Oracle
sonar.jdbc.url: jdbc:oracle:thin:@localhost:1521/JPORA11
#—– Global database settings

Ensuite, l’indication du user Oracle avec son password, afin d’accéder au schéma ‘sonar’.

sonar.jdbc.username: sonar
sonar.jdbc.password: sonar

Et voilà. Pour lancer le SonarQube Runner, il suffit d’utiliser le fichier ‘sonar-runner.bat’ qui se trouve dans le répertoire ‘..\bin’. Ce que nous allons voir avec notre première analyse SonarQube, dans le prochain post.

Si vous souhaitez prendre un peu d’avance et essayer par vous-mêmes, ou si vous voulez récupérer du code example à tester, SonarSource fournit différents examples depuis cette page. Vous trouverez même des examples de configuration d’analyse avec le SonarQube Runner pour chaque langage.

Je vous laisse naviguer dans cette page et rechercher ce qui peut éventuellement vous intéresser. A bientôt pour notre première analyse avec le SonarQube Runner.

Ce article est également disponible en Leer este articulo en castellano et Read that post in english.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *